Rue Vieille du Temple : L’axe principal du Marais

Rue Vieille du temple


13 heures aujourd’hui, je remonte la rue Vieille du Temple et l’envie de faire partager mon amour de ce bout de terre qu’on appelle Le Marais est toujours là. La rue Vieille du Temple est un concentré du quartier : hôtels particuliers d’époque classique, boutiques trendy, artworks et graffitis sur les murs

J’hésite et puis je me lance. Je sors mon iPhone de ma poche, sélectionne l’appareil photo et enclenche le mode vidéo. Maintenant c’est parti et de façon instinctive je balaie la rue, je la recrée telle que je la vois pour vous. Tout y est, c’est un peu brut ! les bruits, les mouvements, tout ce que j’ai croisé entre la Rue de Rivoli et le Musée Picasso aujourd’hui. La lumière est sublime comme d’habitude dans ce quartier cinématographique. Où que les yeux se posent ils renvoient la beauté.

Rue Vieille du Temple Paris Marais

Rue Vieille du Temple

Les parisiens ne semblent pas gênés par mon « cinéma », au contraire curieux, l’air amusé, ils croisent la « caméra » du regard. La rue Vieille du Temple abrite l’hôtel de Rohan, la maison de Jean Herouet, l’hôtel Amelot de Bisseuil, Le marché des Blancs Manteaux, l’hôtel d’Argenson et l’hôtel Le Pelletier. Au milieu de ces merveilles, aujourd’hui l’air est léger, les parisiens se posent en terrasse.

Toutes les communautés du Marais : gays, israëlites, italiens, bobos, artistes, commerçants, touristes… créent un joyeux mélange et se croisent dans ces rues bordées de demeures Grand Siècle. D’une rue à l’autre on aborde un nouveau rivage, un nouveau village avec de nouveaux codes. La rue Vieille du Temple est représentative de cet esprit. Elle nous conduit de la rue de Rivoli à la rue de Turenne, Du sud au NOMA (Nord-Marais), elle offre tous les visages du quartier, du plus mainstream au plus trendy, du plus confidentiel au mieux partagé. Enjoy your trip !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *